vendredi 30 décembre 2011

Je publie un roman ...

http://www.ladepeche.fr/article/2011/12/30/1250488-figeac-la-forfaiture-du-corbeau-un-bon-livre-a-decouvrir.html

la Forfaiture du corbeau  (Roman)

Résumé:

Sur les hauts plateaux sétifiens, des terres généreuses malgré un rude climat continental, la colonisation préparait les ferments d’une guerre dont les ravages ne furent que tardivement et partiellement reconnus. La misère et le dénuement conduisirent Slimane à s’engager dans une unité harkie au sein de laquelle, il connaîtra toutes les horreurs. Sans renier son engagement, Slimane a toujours dénoncé les violences gratuites et inutiles. Pour Slimane, le respect de lui-même et de l’autre est une valeur sacrée qui a probablement permis de sauver sa  vie et son âme. Après le cessez-le-feu, il fut rapatrié en France, grâce  à son supérieur, le sous-lieutenant Dumas. Pétri de valeurs ancestrales, il y réussit son insertion sociale et professionnelle. Depuis qu’il est grand-père, il ne rêve que de la réconciliation de toutes les composantes de son peuple…

lundi 19 décembre 2011

A méditer ...

"Ce que nous demandons à l’avenir,
ce que nous voulons de lui,
c’est la justice,
ce n’est pas la vengeance."
V.Hugo

Une suggestion d'Occitane Corse.



vendredi 2 décembre 2011

Printemps Eté a publié...


Salut Hacène et tous les amis du bloc, je crois qu'on en est encore loin de finir avec la discrimination et le racisme, surtout avec la "nouvelle" ligne tracée par les dirigeants français et certains pays européens anti-étrangers. Ils veulent nos "cervaux" mais nous privent de notre liberté et de notre dignité, de notre solidarité, cela ne me convient pas du tout ! La lutte doit se généraliser par...tout même au sein de la communauté scientifique ! Ce serait utile que cette communauté utilise leurs savoirs, leurs liens d'amitié, leurs propres réseaux multiples pour défendre leurs compatriotes, leurs pairs et les victimes de la violence et de l'injustice en général. Donc, je lance cet appel à tous les scientifiques du réseau, je les appelle à utiliser leur influence pour faire savoir le mécontentement de beaucoup parmis nous face à la discrimination, le racisme, la violence gratuite qui augmentent chaque jour dans certains pays européens, pour défendre nos droits en tant qu'être humain, peu importe l'endroit où nous vivons. Nous ne sommes pas des moutons, loin de là et nous sommes pacifiques, mais nous nous défendons le droit d'être respecté tels que nous sommes. Le savoir donne le pouvoir. Merci à tous et très bonne journée ! Amicalement.