Google+ Followers

jeudi 19 juillet 2012

18 Septembre 2012

Merci de faire circuler

Mes chers amis, ce message en votre direction est sans doute le dernier. Je vous remercie de votre soutien tout le long de ce combat. Cependant, j’ai encore besoin de vous. L’affaire sera jugée par la cour de cassation, 
 le mardi 18 septembre prochain.

J’apporte une foule de preuves et en principe je dois gagner. Mais jusqu’à présent, le droit n’a pas primé, la loi n’a pas triomphé et les valeurs de la république ont été ignorées par ceux-là même censés les promouvoir.

Je vous rappelle que comme les juifs au cours de la seconde guerre mondiale, j’ai été spolié grâce à la curieuse association entre un pseudo-militant du Ps et une activiste de l’Ump. Les hauts responsables locaux du Ps, ne disent rien. J’en conclus que pour eux un ami demeure un ami même quand il vend son âme au diable.

Je viens de saisir Martine Aubry… puis je passerai au premier ministre avant d’arriver au président de la république, François hollande. J’espère que je n’aurai pas besoin d’aller jusqu’au chef de l’Etat.

Le défenseur des droits qui dispose des fautes flagrants de la Halde devenue un de ses services, après s’être engagé à rouvrir le dossier ne répond même pas à mes courriers. A qui ça sert ? A  quoi ça sert? Et à quel prix ? C’est insensé !

A tous les niveaux, la justice a commis des fautes flagrantes :

Le procureur de la république malgré les plaintes et preuves apportées, n’engage aucune action contre des hors-la-loi. La dernière porte sur « une prise illégale d’intérêt et abus de biens sociaux »…

La cour d’appel d’Agen a pris à mon égard une décision discriminatoire à caractère raciste évident …Les preuves ont été remises au Conseil supérieur de la magistrature. Qu’en fera-t-il ?

Quant au conseil de prud’hommes, il a décidé avec un collègue et ami de l’activiste de l’Ump. Autrement dit, la justice c’est elle.

Mes amis, cette incroyable histoire aucun journal ne veut en parler. Pourquoi ? Aucun homme politique ne veut s’en emparer. Pourquoi ?

J’ai été spolié par le système Sarkozy…mais la nouvelle majorité ne semble nullement soucieuse de mettre en œuvre les engagements de François Hollande pour une véritable justice pour tous les citoyens. …

Mes amis, je vous prends à témoins. Il vous appartient de sauver les valeurs de la république. Il vous appartient de sauver l’honneur de la France :

- Merci de diffuser ce lien partout où vous pouvez.

- Merci de saisir vos parlementaires, non pas en portant des accusations mais en portant à leur connaissance cette sordide affaire.

- Merci d’inviter vos amis par centaines ou par milliers à rejoindre mon groupe de soutien.

- Merci d’adresser une copie de ce message aux journalistes de votre quartier ou de votre village. Est-il possible d’ignorer une affaire aussi grave ?

Le clou de cette situation c’est le fait qu’après le dépôt de bilan ce qui signifie , cessation de paiement et dilapidation des sommes laissées sur les compte, le TGI de Cahors accorde une mesure de redressement alors que la cour d’Appel venait de condamner le président de l’association spoliateur à plus de 120 000 € d’indemnités à payer à mon ancien collaborateur pour licenciement injustifié et non respect du droit du travail. … Autrement dit le TGI lui accorde une prime à tout démolir. Quel sera le montant de l’ardoise finale que le contribuable, autrement dit, vous, devra payer.

Mes amis, c’est cela la justice de la république ? C’est cela la justice promise par François Hollande ?

Il vous appartient de sauver l’honneur de la France.

Je vous informe que le procureur de la république comme la plupart des juges du TGI de Cahors sont officiellement mutés ailleurs … Des journalistes se sont posé la question sur la raison d’un tel mouvement au demeurant assez exceptionnel. Comme eux, je n’ai pas de réponse.

Mes amis, consacrez-moi 15 minutes par semaine …et la justice progressera !

Merci pour tout ce que vous ferez pour moi.