Google+ Followers

mardi 31 décembre 2013

Au nom du peuple français ...

Au nom du peuple français , j'ai été spolié de mon outil de travail, comme l'ont été de nombreux juifs au cours des pages sombres et même noires de l'histoire de France !
 
Je suis le fondateur  et le financeur de l'organisme de formation ADC... c'est un fait établi que nul ne peut contester. C'est donc au nom du peuple français que j'ai été dépouillé par des hors-la-loi - qui peut démentir ce fait ?
 
Des hors-la-loi, qui ont fait qu'un de leurs amis, conseiller prud'homal de son état, participe, délibère et juge comme si de rien n'était. Qui peut contester cet affront à une justice rendue au nom du peuple. Et c'est donc au nom du peuple français  que ma spoliation s'est poursuivie...
 
Au nom du peuple français, en appel, un juge a pris à mon égard une décision discriminatoire à caractère raciste...Aucune institution de la république ne conteste cet autre affront à la justice ...
 
Et ce n'est pas fini !  Deux plaintes attendent une décision de justice . Une pour prise illégale d'intérêt et abus de biens sociaux suite à la disparition de la somme de 200 000 €... Non! Cette plainte n'est pas classée sans suite ! Et une autre pour extorsion de témoignage  et usage d'un faux témoignage ! ! Cette plainte attend aussi une décision de justice !
 
Les quatre personnes visées par ces plaintes dont le président de l'association, ont non seulement détruit l'essentiel de la mission éducative d'ADC , à savoir la destruction du Diplôme d'accès aux études universitaires (Daeu), ce merveilleux outil d'insertion sociale et professionnelle mais aussi, ont fait disparaître la somme de 200 000 € avant de déclarer ADC en cessation de paiement.
 
Alors même que la cour d'appel venait de le condamner lourdement pour le licenciement abusif de mon ancien collaborateur (près de 200 000 € avec les charges) et différentes infractions au droit du travail, le président de l'association a obtenu du TGI une mesure de redressement ...qui dure depuis maintenant 2 ans ! !  Vous comprenez quelque chose ?
 
Une ardoise de près de 500 000 € que le contribuable a payé au nom du peuple français ! Il paiera aussi la suite ...
 
Le combat n'est pas terminé...et la république brisée attend son sauveur! Le peuple français sans doute !
 
Au nom du peuple , j'attends que justice me soit rendue ...