Google+ Followers

mardi 15 novembre 2016

La LDH, entre forfaiture et renoncement ?



Citoyens du monde, découvrez la Ligue (française) des droits de l'homme !



La LDH (la ligue des droits de l’homme) ! Rien qu’à prononcer ces mots,   on ne peut s’empêcher de jubiler ! Une ligue pour la défense de vos droits ! Quel bonheur dans ce merveilleux pays, le pays du droit, le pays de la démocratie, le pays de la République, le pays de la fraternité…Armez-vous de patience si vous espérez y découvrir ces valeurs.

La LDH se veut un lieu de recours contre les injustices ou l'arbitraire, défenseur de l’état de droit. Mais alors pourquoi la LDH ne veut pas intervenir en ma faveur ? Je n’ai même pas droit à une simple réponse, à ma lettre recommandée avec accusé de réception adressée à sa présidente Madame Françoise Dumont ?

Les injustices et l’arbitraire ? En voici…
-      -  J’ai été spolié …comme au cours des pages sombres de l’histoire de France…par des hors-la-loi (Et ce n’est pas une simple façon de parler). Il s’agit d’un certain Monsieur Exiga et ses deux complices : Madame Martignac et Monsieur Couchouron …Pour commencer, ils se sont arrangés pour qu’un de leurs amis, Monsieur Blanchon, siège et délibère au conseil de prud’hommes comme si de rien n’était… Ce n’est sans doute pas suffisant pour la LDH ? Qu’elle le dise !

-     - La cour d’appel a pris à mon égard une décision discriminatoire dont le caractère raciste est indiscutablement établi. Les preuves sont là… et le silence aussi, lâche, mesquin, vil et puant.

-      La justice de la République est raciste et la LDH qui ne dit rien. Étonnant ? Au moins, ayez la décence de supprimer ces slogans creux qui ne font qu’enlaidir un peu plus l’image de la LDH.

Madame la Présidente, vous n’avez là qu’une infime partie d’un dossier qui pue la haine…On m’a volé, la République m’a volé… et vous vous taisez ?

Je viens de parcourir votre site et  j’observe que vous vous en prenez, indirectement,  à la Turquie, à l’Algérie …et vous oubliez la France ! La France qui va mal, la France qui va très mal. Cette République qu’on assassine, sous vos yeux et vous ne dites rien. C’est cela la défense des droits de l’homme ?

Vous êtes capable de dire ce qui ne va pas dans d’autres pays et vous oubliez le vôtre?…Vous préférez fermer les yeux. Si la LDH n’est pas capable de dénoncer un magistrat raciste… Alors qu’elle disparaisse !

J’ai cherché à connaître davantage la LDH et je n’ai trouvé que le budget de 2010 qui révèle un montant de 2,3 millions d’euros. Il doit être un peu plus élevé pour 2016. Curieusement vous justifiez vos dépenses par 5 ou 6 lignes. Quel manque de transparence !

Vous sauverez votre honneur et celui de votre honorable institution en publiant votre rémunération et la prise en charge de vos frais. Je suis un contribuable et je suis en droit de savoir ce que deviennent mes impôts entre les mains de la LDH.

Vous le savez, la droite et surtout l’extrême droite demande la suppression des subventions publiques attribuées à la LDH (tout comme à la LICRA – SOS-RACISME et le MRAP) …ça fait tout de même un quadruplon ! Avec, au bas mot, 5 ou 6 millions d’euros de dépenses annuelles. Quel gâchis !

La droite estime que vous faites beaucoup trop pour ces français, étrangers et colorés alors qu’en réalité, vous détournez votre regard des injustices qu’ils subissent…Et vous vous étonnez que la république aille si mal ?


Je vous précise que je n’ai commis ni crime ni délit … et qu’en outre je ne suis pas un voyou ... 

Ps. j'ai demandé au Président de la République de prendre à mon égard une mesure de déchéance de la citoyenneté... Il ne m'a pas répondu . Peut-être qu'un courrier de votre part faciliterait les choses !