Google+ Followers

jeudi 21 juin 2012

Le défenseur des droits ...mais pourquoi faire?

Jeudi 21 Juin 2012


La fête de la musique ? Pas pour moi mais celle du combat.

Le défenseur des droits ? A quoi sert –il s’il ne répond pas une violation flagrante du droit. Les racistes peuvent se réjouir. Combien coûte-t-il à l’Etat. ? Une économie de plusieurs dizaines de millions d’euros par an peut être réalisée par sa suppression, pure et simple.

Pire encore, en matière de lourdeur bureaucratique, le défenseur des droits … qui en réalité ne défend rien, dispose d’une centaine de délégués départementaux. A quoi servent-ils ? A rien également. Voici le dernier courrier adressé au délégué du Lot … Il demeure sans réponse et je suppose que ce délégué comme beaucoup d’autres a le sentiment qu’il sert la justice de la république. Ces délégués bénévoles, ont un coût de fonctionnement qui grève d’autant le budget de l’état. Supprimons –les !

Le 11 Juin 2012.


Monsieur Jean-Paul Jorieux
Délégué départemental (Lot) du défenseur des droits.


Référence : mon courriel du 27 janvier 2012.


Monsieur,
Vous n'avez pas répondu à mon courriel visé en référence et je reviens, à nouveau, vers vous.
Je vous adresse, à nouveau, ma lettre du 25 Janvier 2012 destinée à M. Le défenseur des droits à laquelle il n'a pas non plus répondu.


Nouveau! je vous adresse la réponse du 11 Août 2011 de M. Le défenseur des droits, je vous demande d'observer le dernier paragraphe.


M. le défenseur des droits est favorable à l'ouverture du dossier compte tenu des éléments nouveaux ... et ils sont nombreux.
Or Mme Maryvonne Lyazid, n'a jamais voulu traiter le dossier... je n'ai aucune réponse de sa part.
Ma conviction est que M. Dominique Baudis, très sensible à l'injustice ...n'est pas réellement informé de cette situation.


A présent, même la cour d'appel d'Agen, a pris à mon égard une décision discriminatoire , à caractère raciste. Sur ce point, j'ai saisi le Conseil supérieur de la magistrature.


Ma requête est officiellement enregistrée mais il n'y a aucune suite pour l'instant.


Sur ce dossier, même la préfecture du Lot a eu une attitude contraire au droit. Pendant plus de trois ans , les service de l'état n'ont même pas voulu que j'accède au dossier. Puis , récemment , la préfecture m'informe que le droit le permet ...je vous adresse une copie de cette lettre. Seule la référence au 1er mars est inexacte.
Je souhaite vous rencontrer afin de vous donner plus de détails et répondre à vos éventuelles questions.
Je souhaite aussi que vous puissiez porter mon message à M. Dominique Baudis, défenseur des droits.
Je suis victime d'un déni de justice ...


Dans l'attente de votre réponse ...
Cordialement
Hacène Rabah Bouguerra